26.9 C
New York
dimanche, juin 23, 2024

Buy now

spot_img

Secteur bancaire : quelles sont les cybermenaces les plus courantes ?

Tous les secteurs d’activité peuvent aujourd’hui être la cible d’attaques numériques. La banque n’y échappe pas, et ces établissements dans leur grande majorité mettent en place des dispositifs pour se protéger.

En général, les risques liés aux cybermenaces bancaires concernent surtout les actifs des clients. Les banques peuvent perdre la confiance de leur clientèle en cas d’attaque en ligne. Elles doivent donc avoir connaissance des menaces numériques pour s’en protéger.

Quelles sont les attaques informatique le plus courantes dans le monde bancaire ?

Les usurpations d’identité

attaques phishing
attaques phishing

Ce sont les attaques informatiques qu’enregistrent énormément les établissements bancaires dans le monde. Les cybercriminels prennent une autre identité dans l’optique de dérober des informations ou de l’argent. Dans le cas d’attaques réelles comme les braquages, il est possible d’adopter cette mesure de sécurité pour les banques. En ligne, les méthodes pour protéger les installations de la banque sont plus laborieuses.

L’idéal serait de collaborer avec une entreprise de cybersécurité bancaire, pour mettre en place les mesures de protection qui s’imposent. C’est le meilleur moyen d’empêcher des accès frauduleux aux informations personnelles, ou des détournements de fonds.

Les attaques de phishing


Elles consistent à reproduire des sites bancaires auxquels accèdent les clients par manque de vigilance. Dans la plupart des cas, les liens de ces sites clonés leur sont envoyés par des canaux de messagerie. Les utilisateurs ont pour la plupart, du mal à faire la différence avec le vrai site de leur banque. Ils fournissent donc leurs informations confidentielles aux pirates, qui s’en servent ensuite à des fins malveillantes.

Les manipulations de données

En quoi consiste cette attaque en ligne des banques ? Comme ici, les cybercriminels prennent possession du réseau informatique de l’établissement bancaire cible par divers moyens. Ils ont ainsi un accès complet aux outils utilisés en interne, et changent les données. L’objectif d’une manipulation de données n’est donc pas le vol. Il s’agit plutôt de provoquer des répercussions encore plus graves pour la banque.

Les manipulations de données sont des cyberattaques puissantes, car elles ne sont pas immédiatement détectées. Il faut souvent un certain temps aux clients de la banque pour se rendre compte que leurs informations sont irrémédiablement modifiées.

Les ransomwares

attaque ransomwares
attaque ransomwares


Les données personnelles de clients sont chiffrées, et une rançon est demandée en échange de leur déblocage. Les banques connaissent bien ce type d’attaque, et en font régulièrement les frais. C’est l’une des cybermenaces les plus sérieuses, et dont tout le monde peut aisément être victime. Les pirates sont constamment à la recherche de nouvelles failles dans les systèmes bancaires et au-delà pour attaquer.

Le système décentralisé est l’un de leurs nouveaux terrains de jeu. Des vulnérabilités existent, et peuvent être utilisées pour détourner de l’argent.

Le déni de service distribué (DDoS)

Ce type d’attaque informatique du système bancaire se base sur l’usage d’un botnet. Le site web visé est ainsi submergé par un trafic factice, mais le but ici n’est pas de voler de l’argent. Les pirates informatiques veulent affaiblir les ressources dont dispose le réseau, afin d’empêcher la connexion des clients. Ce type de cybermenace peut être un écran de fumée qui dissimule d’autres actions hautement nuisibles à l’encontre des systèmes bancaires.

Dans ces cas, les cybercriminels procèdent à la désactivation des infrastructures de sécurité. L’intégrité du système est donc compromise, ce qui le rend perméable à d’autres types d’attaques informatiques.

La Nantaise du Webhttps://www.informatique-securite.net/
Une expérience de 17 ans comme directeur Marketing et communication dans une PME. Dirigeant de l'entreprise et associé j'ai quitté la société d'édition de logiciel et de services pour de nouveaux horizon sur la région Loire Atlantique, Pays de Loire, Nantes, Rennes, Angers, Vendée

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,913SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles